Les choses se passent autour de la COCAN 2023

Conakry, Guinée : Les choses se passent autour de la COCAN 2023 comme le réclamaient de façon ardente le consultant sportif Thierno Saidou Diakité qui, en octobre dernier, s’est confié à GuinéeTime.

Nous avions posé la question à savoir qu’une fois  le décret portant mise en place du comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations de football 2023, quelle est la nouvelle étape à franchir vite?

Thierno Saidou Diakité nous répondait ceci : 

« La signature du décret est un premier pas. Pour compléter ce qui a été entamé, un second décret qui va meubler la structure présentée. Le décret parle des attributions  et de la structure organique. Il faut maintenant désigner des compatriotes qui vont meubler le COCAN. Après il va falloir le doter d’un siège, un budget de fonctionnement afin qu’il se mette à la tâche. On a déjà perdu deux ans de retard et il va falloir le rattraper, se mettre à l’oeuvre pour mériter la confiance de la CAF.

Figurez-vous qu’au mois d’avril prochain, une mission d’évaluation de la CAF va sillonner les pays organisateurs des prochaines éditions en l’occurence à savoir la Côte d’Ivoire, le Cameroun et la Guinée. Il y a un grand challenge. La mission d’évaluation viendra évaluer  le niveau de préparation de la compétition. Avant leur arrivée, il faut qu’elle trouve qu’on est plein dans les préparatifs et quelque chose est entreprise. » 

Par décret présidentiel, le COCAN 2023 est meublé par des hommes dirigés par le très richissime homme d’affaires Antonio Souaré.

Celui-ci, au micro de nos confrères d’Espace FM, ne semble pas non plus néophyte dans le secteur du football.

Source : guineetimes.com

Separator image .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *